Skip to content
fournisseur d electricite

Fournisseur et producteur d'électricité : quelle différence ?

Changer de fournisseur d’électricité est aujourd’hui possible. L’initiative est généralement réalisée en seulement quelques minutes, dès lors que vous êtes en possession d’une facture. C’est d’ailleurs une des promesses de LLUM, votre fournisseur catalan d’énergie verte, qui s’engage à vous faire changer en quelques minutes et sans prise de tête ! 

Si vous êtes en train d’effectuer cette démarche, vous devez avoir des doutes concernant la fonction des principaux acteurs du secteur. Distributeurs, fournisseurs et même producteurs, il n’est pas toujours facile de comprendre qui fait quoi ! 

Afin que vous compreniez bien les tenants et aboutissants de ce secteur et que vous preniez vos décisions en ayant l’esprit clair, nous avons décidé de vous expliquer les fonctions de chacun en France. A la fin de cet article, le monde de l’énergie ne devrait plus avoir de secret pour vous ! 

 

Une histoire marquée par un monopole d’état 

La plupart des consommateurs ont une vision floue du secteur de l’électricité. Il faut dire que pendant plus de 50 ans, l’activité était, en France, un monopole d’état qui n’était pas ouvert à la concurrence. En 1946, suite à la seconde guerre mondiale, il est urgent de reconstruire le pays et de le moderniser en généralisant l’accès au gaz et à l’électricité. C’est dans ce contexte, que l’entreprise publique EDF-GDF voit le jour. Ces deux entreprises, longtemps associées, étaient en charge de toutes les activités relatives au gaz et à l’électricité. 

 

Un marché ouvert à la concurrence à partir de 2003 

En 2003, ce monopole d’état prend fin et pour ouvrir ce marché à la concurrence, le secteur est alors structuré autour de 4 activités : La production, le transport, la distribution et la vente d’électricité. Afin de bien comprendre les fonctions de chacun, il est intéressant d’éclaircir la nature de chaque activité : 

  • La production : En France, EDF est le plus gros producteur d’électricité et possède des centrales nucléaires ainsi que certaines des plus grosses installations de production électrique , tout comme  ENGIE. Mais il existe aussi de petits groupements indépendants qui possèdent des centrales hydro-électriques ou photovoltaïques , pour certains depuis plus de 60 ans. 

  • Le transport : Le transport de l’électricité suppose l’utilisation de lignes à très haute tension. Ces infrastructures sont la propriété de RTE (Le Réseau de Transport d’Electricité).

  • La distribution : Il s’agit de la deuxième phase de transport de l’électricité. En France, seul Enedis est responsable de l’entretien du réseau de distribution de l’électricité.
     
  • La fourniture ou la vente d’énergie : C’est le secteur qui s’est ouvert à la concurrence. En France, on dénombre aujourd’hui une quarantaine de fournisseurs d’énergie et LLUM est le dernier acteur à s’être lancé sur ce marché avec la spécificité d’être un acteur catalan qui privilégie l’électricité verte et les circuits courts.

Je télécharge mon guide maintenant

 

Transport et distribution : deux activités qui restent des services publics 

Il est relativement logique que les activités de transport et distribution soient restées publiques. En effet, si certains tronçons avaient été confiés à des acteurs privés, la continuité du service et surtout l’équité n’auraient pas pu être garanties. 

Afin d’éviter la création de plusieurs réseaux d’acheminement, on a confié à RTE et Enedis l’entretien et la maintenance du réseau. Cela signifie que les fournisseurs d’électricité empruntent ces routes en contrepartie d’une redevance. 

 

RTE : transporteur 

L’acteur chargé de transporter l’électricité depuis les centrales nucléaires ou les autres très gros site de production est RTE. La spécificité de cet acteur est qu’il est chargé de l’entretien des réseaux de très haute tension. Sa responsabilité s’arrête lorsqu’il se raccorde aux lignes basse tension. En revanche, le rôle de RTE est aussi d’équilibrer le réseau entre offre et demande afin d’éviter les coupures (en hiver par exemple, lorsque la demande en chauffage est importante) mais aussi la surproduction qui est inutile au pays. 

 

Enedis : distributeur 

Anciennement ERDF, Enedis a été rebaptisée ainsi afin d’éviter toute confusion avec les activités EDF. Enedis est chargé de l’acheminement de l’électricité en basse tension. C’est la structure qui prend le relais avec RTE. Enedis se charge également de la distribution de l’électricité auprès des consommateurs dans leurs points de livraisons (PDL). 

En France, chaque compteur d’électricité est identifié par un numéro PDL : c’est une sorte de carte d’identité de votre compteur qui permet de l’identifier avec certitude. L’entretien de ce compteur incombe également à Enedis, qui en est propriétaire. En règle générale, Enedis est votre distributeur. 

Toutefois, il existe des villes françaises qui ont gardé le monopole sur leur réseau de distribution. C’est le cas par exemple de Grenoble et de Strasbourg qui gèrent respectivement leur réseau grâce au GEG (Gaz et Electricité de Grenoble) et l’ES (Electricité de Strasbourg) mais il s’agit de 5% du territoire français. 

 

Production et fourniture d’électricité : les activités ouvertes à la concurrence

La production d’électricité

La directive de 2007 a également favorisé l'émergence de petits producteurs locaux qui ont pu se réunir en coopératives citoyennes. Ces coopératives sont habilitées à revendre leur électricité à des fournisseurs. Seule l’électricité nucléaire est réservée à EDF, les autres sources d’énergie (charbon, biomasse, éolien, photovoltaïque, hydraulique etc…) peuvent être produites par d’autres acteurs.

 

La fourniture d’électricité 

La fourniture d’électricité est elle aussi une activité ouverte à la concurrence. Il existe aujourd’hui une quarantaine de fournisseurs d’électricité en France, et LLUM est le petit dernier arrivé sur le marché en 2021

Le rôle de tout fournisseur est de revendre de l’électricité aux consommateurs. Ils s’approvisionnent auprès des producteurs et revendent ensuite aux consommateurs. Leurs prix peuvent donc varier et plus votre fournisseur sera un fin négociateur et plus vous aurez de chance de bénéficier de tarifs intéressants. Là encore, LLUM, est dans les starting blocks et s’engage d’ores et déjà à vous proposer des tarifs inférieurs aux tarifs réglementés de vente. Ils sont aussi récolteurs de taxes pour l’état. 

 


Vous souhaitez en savoir plus sur l'économie d'énergie et réduire vos dépenses énergétiques ? N'hésitez pas à consulter notre guide : 54 écogestes pour réduire sa facture d'électricité.de frais pour le distributeur.

Je télécharge mon guide maintenant