Skip to content
categorie-consommation-energetique

Comment décrypter les catégories de consommation énergétique sur mes appareils électriques ?

Depuis la directive 92/75/CEE du Conseil du 22 septembre 1992, l’Europe a peu à peu imposé aux pays membres d’adopter une étiquette indiquant les catégories énergétiques des appareils d’électroménager afin de responsabiliser constructeurs et consommateurs. En effet, ce nouveau code couleur (imposé lors de toutes les ventes d’électroménager neuf) permet à l’acheteur d’évaluer les performances énergétiques de l’appareil qu’il est sur le point d’acquérir. Depuis le 1er mars 2021, la classification a évolué afin d’offrir encore plus de clarté au consommateur. LLUM vous guide dans cette nouvelle classification. 

Le nouveau classement par catégorie de A à G 

La première étiquette européenne proposait initialement une classification de A à E, A étant la catégorie la plus performante. Au fil du temps, les constructeurs ont fait de tels progrès technologiques, qu’on a vu l’émergence des catégories A+, A++ et A+++. Les différences de performance entre A+ et A+++ sont devenues très importantes même si elles correspondaient toujours au critère de catégorie A initialement défini. Afin de simplifier la vie du consommateur, le législateur a donc, à nouveau, simplifié la classification en supprimant tout simplement cette distinction (A+, A++, A+++) et en revenant ainsi à une classification par lettre. 

Attention, cela ne signifie pas que votre machine à laver classée en A++ est toujours en catégorie A ! En effet, le site du gouvernement prévient : “La nouvelle étiquette propose une échelle de A à G. Un appareil classé jusque-là en A+++ peut être classé en C, un appareil A++ en E, un appareil A+ en G. Les premières classes A et B sont réservées à de futurs produits encore plus économes que ceux d'aujourd'hui.”

La bonne nouvelle est que cette classification a influencé les constructeurs dans le bon sens puisque les appareils proposés désormais, sont bien plus performants que ceux proposés il y a 10 ans

 

La nouvelle classification à la loupe : 

 

classification catégorie consommation énergétique

(Source Ademe)

 

Les informations obligatoires sur l’étiquette sont les suivantes : 

  • le nom du fournisseur du produit et la référence du modèle,
  • la classe d’efficacité énergétique : pouvant aller de A à G anciennement  de A+++ à D, 
  • la consommation d’énergie annuelle exprimée en kilowattheure (kWh).

D’autres informations obligatoires complètent les informations de certains produits : 

  • la consommation annuelle d’eau pour un lave-linge ou un lave-vaisselle exprimée en litre (L),
  • l’émission sonore d’un réfrigérateur ou d’un lave-vaisselle exprimée en décibel (dB),
  • la diagonale de l’écran d’un téléviseur exprimée en centimètre (cm).

La grande nouveauté : le QR code ! L'étiquette compte désormais un QR code. En scannant ce code avec son téléphone, on accède à des informations complémentaires officielles renseignées à l’initiative des fabricants.

 

Pourquoi cette classification est-elle utile ? 

Lorsqu’on doit remplacer son lave-linge ou son réfrigérateur, on peut être tenté d’opter pour les produits les plus économiques à l’achat. Or cette classification vous permet de vous rendre compte plus facilement du coût de fonctionnement de l’appareil. Un appareil premier prix est souvent plus gourmand en énergie, il se révélera donc plus cher à long terme

 


Depuis le 1er mars 2021, la nouvelle classification vise à simplifier la vie des consommateurs afin que ces derniers choisissent en toute transparence leur électroménager.

L’intégration d’un QR code sur cette étiquette permet aux consommateurs de connaître toutes les informations relatives aux performances énergétiques de l’appareil. Si la tentation d’opter pour les modèles premier prix est souvent grande, il ne faut pas oublier qu’ils se révèlent souvent beaucoup plus onéreux à l’usage (puisqu’ils consomment souvent plus d’eau ou d’électricité). 

Vous souhaitez en savoir plus sur l'économie d'énergie et réduire vos dépenses énergétiques ? N'hésitez pas à consulter notre guide : 54 écogestes pour réduire sa facture d'électricité.

Je télécharge mon guide maintenant