Skip to content
LLUM - dépense moyenne électricité

Comment calculer la dépense moyenne d’électricité de votre commerce ?

Vous venez d’ouvrir votre commerce et vous avez hâte de rencontrer vos premiers clients. Mais vous avez sûrement quelques incertitudes concernant les charges auxquelles vous allez devoir faire face en fin d’année. Vous avez entendu parler de la crise énergétique et vous voudriez vous rassurer en estimant votre consommation annuelle d’électricité. Rassurez-vous, LLUM vous aide à estimer vos dépenses moyennes d’électricité en fonction de votre type de commerce.

Les postes fixes sur votre facture d’électricité pour tous les types de commerce

 

Sur toutes vos factures d’électricité, vous retrouverez un poste concernant votre abonnement et d’autres concernant taxes et contribution.

 

L’abonnement : un coût stable quel que soit votre niveau de consommation

Quand vous recevez votre facture d’électricité, le montant total comprend le coût de votre abonnement.

Son coût est fixe et calculé à partir de la puissance souscrite au début du contrat. Plus vous bénéficiez d’une forte puissance, plus le montant de l’abonnement sera élevé. D’où l’importance d’avoir un contrat adapté à vos besoins !

 

À SAVOIR : si votre commerce est fermé, pendant vos congés annuels par exemple et que vous n’avez aucune consommation électrique pendant cette période, vous devrez tout de même vous acquitter du montant de votre abonnement.

 

En regardant votre contrat, vous pourrez connaître dès votre entrée dans votre nouveau commerce le montant qui vous sera facturé sur l’année au titre de votre abonnement. Vous pouvez ainsi anticiper cette dépense.

 

L’acheminement et les taxes incontournables sur la facture d’électricité de votre commerce

En plus de l’abonnement, votre facture comporte le coût de l’acheminement et des taxes. Cela représente plus d’un tiers de votre facture d’électricité, il est donc primordial de ne pas les oublier dans votre estimation.

 

1. L’acheminement

S’agissant de l’acheminement, il faudra régler ce qui est communément appelé le TURPE : le Tarif d’utilisation du réseau public d’électricité.

Ce tarif permet de couvrir les dépenses liées à l’exploitation et à l’entretien du réseau et il est facturé à tous les consommateurs, quel que soit le fournisseur choisi, au même tarif.

Il est calculé en fonction de la puissance souscrite et de l’énergie consommée. Dans certains contrats, son montant varie en fonction des jours, des heures et/ou des saisons.

Le principe du TURPE est qu’il s’applique de la même façon sur tout le territoire et qu’il ne dépend pas de la situation géographique du consommateur. Ainsi, que vous soyez en milieu rural et que le réseau parcourt des centaines de mètres pour alimenter votre commerce ou au contraire que vous soyez en ville, au milieu du réseau, le montant du TURPE ne changera pas. C’est une façon de traiter tous les consommateurs de la même façon !

 

LLUM - Grilles tarifaires pro

 

2. Les taxes

Chacune de vos factures comporte un certain nombre de taxes, présentes quel que soit votre niveau de consommation dans votre commerce.

 

À SAVOIR : le montant des taxes est le même chez tous les fournisseurs.

 

Vous devrez d’abord vous acquitter de la Contribution Tarifaire d’Acheminement (CTA) qui correspond à un pourcentage du prix d’acheminement de l’électricité.

Vous serez également facturé de la Taxe Intérieure de Consommation Finale sur l’Electricité (TICFE) qui est évaluée en fonction du niveau de vos consommations.

Les Taxes sur la Consommation Finale d’Electricité (TCFE) s’imposent également aux consommateurs et sont calculées par les communes. Pour en savoir plus sur ce thème, consultez notre article sur les TCFE.

Enfin, n’oublions pas la Taxe sur la Valeur Ajoutée, la fameuse TVA qui ne concerne pas que le domaine de l’énergie ! Elle s’applique aussi bien à vos consommations (à un taux de 20 %) mais également à vos abonnements (à un taux de 5,5 % pour les compteurs professionnels de - de 36kVA et à un taux de 20% pour les autres professionnels).

 

LE SAVIEZ-VOUS ? Une TVA à 20 % s’applique également sur la TICFE et la TCFE. Pour la CTA, il s’agit d’un taux à 5,5 %.

 

Si vous voulez en savoir plus, lisez notre article sur tout ce que vous devez savoir sur les taxes d’électricité.

Quand vous anticipez le montant de vos factures d’électricité pour votre commerce, vous devez avoir en tête que d’autres frais s’appliquent, en dehors de vos consommations.

 

Le montant variable des consommations selon les caractéristiques de votre commerce

 

Nous sommes maintenant parvenus au point concernant votre niveau de consommation. Il dépendra de la taille de votre commerce, mais également de vos équipements.

 

Déterminez la taille de votre local commercial

La taille de votre commerce va nécessairement avoir une influence sur le niveau de vos consommations.

Ainsi, une petite ou moyenne entreprise consomme généralement moins d’électricité qu’une grande entreprise.

Pour savoir dans quelle catégorie se trouve votre commerce, vous pouvez vérifier la puissance que vous avez choisie lors de la souscription de votre contrat. Si vous êtes en dessous de 36 KVA, votre commerce est dans les TPE/PME, mais si vous êtes au-dessus, il s’agit d’une grande entreprise du point de vue de la consommation électrique.

Examinez également la taille de vos locaux. Et pas seulement celle qui vous permet d’accueillir votre clientèle, mais également votre réserve, vos cuisines et tout ce qui vous sert de pièces annexes et qui bénéficie d’une alimentation électrique.

En effet, la superficie des lieux aura un impact sur vos consommations, d’autant plus si vous utilisez un mode de chauffage électrique (et une climatisation en été !).

 

LLUM - Grilles tarifaires pro

 

Faites le point sur les équipements électriques de votre commerce

Vous vous en doutez, un pressing équipé de centrales vapeur et de nombreux lave-linges ne va pas consommer autant qu’une petite librairie.

Afin d’estimer votre consommation électrique, faites le point sur vos appareils. Vous pouvez regarder leurs notices ou leurs étiquettes, elles précisent la puissance, ce qui vous permettra de calculer leur consommation annuelle.

 

À RETENIR : Puissance d’un appareil (en watts) X Nombre d’heures d’utilisation/jour = consommation/jour (en kWh). Il suffit de multiplier ce résultat par le nombre de jours d’ouverture de votre commerce et vous obtiendrez la consommation annuelle estimée de l’appareil.

 

Toutefois, pour peu que vous ayez de nombreux équipements dans votre boutique, la liste des calculs pourrait être longue et ce travail s’avérer fastidieux !

Vous pourriez alors être tenté de demander à votre prédécesseur dans les lieux le niveau de ses consommations annuelles. Mais attention, cette comparaison est pertinente uniquement si son commerce était le même que vous, avec les mêmes équipements, le même nombre de jours d’ouverture et des habitudes de consommation identiques. Vous le voyez, cela fait beaucoup de conditions pour que cela soit fiable !

Enfin, pour éviter d’attendre votre facture annuelle pour connaître le niveau de vos consommations dans votre commerce, vous pouvez vous appuyer sur le suivi proposé par le compteur intelligent Linky. En vous créant un compte sur le site du distributeur ENEDIS, vous pourrez suivre vos consommations tous les mois, ce qui vous permettra d’estimer votre facture sans attendre.

Bien entendu, vous ne pourrez pas prendre en compte vos consommations au cours d’un mois d’hiver pour calculer votre facture annuelle si vous chauffez votre commerce à l’électricité. Vous devrez faire une moyenne sur la base d’un mois d’hiver et d’un mois d’été.

L’option la plus adaptée étant de contacter votre fournisseur d’électricité LLUM qui vous accompagnera au mieux dans l’estimation de vos puissances et de votre consommation.

LLUM a mis en place, un service client disponible du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30 au +33 (0) 411 960 119 ou sur contact@llum.fr. Au plus proche de vos besoins, nos téléconseillères LLUM sont formées afin de répondre au mieux à vos questionnements.

 


Vous savez désormais que vos dépenses en électricité se composent non seulement de vos consommations mais également d’autres postes tels que l’abonnement et les taxes qu’il convient de prendre en compte dans votre estimation. Mais pour faire baisser le montant de votre facture, le mieux est d’adopter des habitudes de consommation adaptées.

Si vous voulez en savoir plus sur les offres tarifaires que propose LLUM ? N'hésitez pas à télécharger nos grilles tarifaires destinées aux professionnels.

 

LLUM - Grilles tarifaires pro