Skip to content
LLUM - geste éco citoyen électricité

11 gestes éco citoyens pour réduire ses dépenses d’électricité

Vous êtes prêts à modifier certaines de vos habitudes pour limiter vos dépenses d’électricité tout en préservant la planète, mais vous ne savez pas par où commencer. Vous avez déjà entendu certains conseils, mais n’avez pas tout retenu. LLUM répertorie pour vous 11 gestes éco citoyens à adopter pour réduire vos dépenses d’électricité.

1. Ne laissez pas vos appareils électriques en veille

Selon l’ADEME, la veille des appareils électriques représente environ 11 % de la facture annuelle d’un foyer. C’est dire l’importance de cette mauvaise habitude à laquelle il est pourtant simple de remédier !

Il vous suffit d’installer des multiprises sur lesquelles vous branchez plusieurs de vos équipements. Lorsque vous avez fini de vous en servir, éteignez simplement la multiprise pour mettre hors tension en même temps téléviseur, box internet et consoles de jeux vidéo, par exemple.

L’installation d’une multiprise coûte une quinzaine d’euros et se met en place en quelques instants, il serait dommage de se priver de l’économie qu’elle peut vous procurer.

 

2. Maîtrisez la température de votre logement

En hiver, plutôt que monter la température du radiateur pour vivre en t-shirt, et si vous mettiez un pull ?

En journée, une température intérieure de 19 °C est suffisante et on peut descendre autour de 17 °C la nuit, en hiver. Il est d’ailleurs mauvais pour la santé de dormir dans une pièce surchauffée.

Et bien sûr, pensez à baisser la température de votre habitation en cas d’absence prolongée.

Si vous voulez approfondir le sujet, consultez notre article sur le chauffage : quel impact sur ma facture d’électricité ?

Le réglage de la température vaut également en été, si vous êtes équipé de la climatisation. À moins d’être dans une région particulièrement chaude ou si vous avez des problèmes de santé, essayez de vous passer de cet équipement énergivore.

Vous pouvez rafraîchir naturellement l’air ambiant en aérant au petit matin ou la nuit et en fermant vos volets dans la journée.

 

3. Améliorez l’isolation de votre habitation

Pour éviter les déperditions de chaleur en hiver qui sont la cause de fortes consommations d’énergie, assurez-vous que votre logement soit bien isolé.

Si vous venez d’acquérir votre nouvelle habitation et que vous envisagez des travaux de rénovation énergétique, faites un bilan des pertes de chaleur. On pense souvent à installer des fenêtres à double vitrage, mais il est primordial de réfléchir également à l’isolation des murs et du toit.

 

4. Remplacez les ampoules par des modèles performants

Lorsqu’une ampoule est en fin de vie, c’est l’occasion de la remplacer par un modèle récent, plus économique. Il en existe de nombreuses références adaptées à toutes les ambiances.

Inutile en effet d’éclairer de la même façon toutes les pièces de la maison. Autant la cuisine ou la salle de séjour auront besoin d’éclairage soutenu, autant les chambres peuvent bénéficier d’une puissance moindre.

 

5. Faites disjoncter votre installation électrique en cas d’absence prolongée

Si vous partez pour une durée prolongée ou même pour quelques jours, veillez à faire disjoncter votre installation, directement sur votre compteur électrique.

En effet, même si vous pensez avoir éteint tous vos appareils, vous en avez peut-être oublié certains et si vous n’avez pas suivi notre premier conseil sur les multiprises, certains de vos appareils sont peut-être restés en veille.

Inutile donc de consommer de l’électricité en votre absence.

Évidemment, cette coupure générale ne sera possible que si vous avez pris soin de bien vider votre réfrigérateur et votre congélateur et de les laisser entre-ouverts, pour éviter les mauvaises surprises à votre retour !

 

Je télécharge mon guide maintenant

 

6. Entretenez votre réfrigérateur

Pour augmenter la durée de vie de vos appareils électriques et éviter de les remplacer trop souvent (ce qui n’est pas écologique !), vous devez les entretenir.

Cela est particulièrement vrai pour votre combiné réfrigérateur/congélateur qui est un des appareils les plus énergivores de votre maison. Pensez à procéder au dégivrage de votre congélateur au moins une fois par an et à nettoyer la grille qui se trouve à l’arrière de votre appareil. Avec le temps, elle se couvre de poussières qui gênent son fonctionnement et entraîne une surconsommation électrique.

Enfin, veillez à mettre au réfrigérateur uniquement des produits refroidis au préalable à l’extérieur, pour préserver votre appareil.

Si vous voulez en savoir plus sur la consommation de vos équipements électroménagers, lisez notre article sur le Top 8 des appareils qui consomment le plus d’électricité.

 

7. Faites un usage raisonné de votre lave-linge

Si vous avez des enfants, votre lave-linge est très certainement un appareil que vous utilisez tous les jours ou presque, et c’est bien normal.

Néanmoins, il est consommateur d’électricité (et d’eau) et il est important d’en maîtriser l’usage.

Dès que possible, suivez ces conseils simples :

  • employer le programme « économique » ;
  • éviter de faire fonctionner la machine en demi-charge ;
  • ne pas laver les vêtements plus souvent que nécessaire : un jean porté dans des conditions normales n’a pas besoin d’être lavé tous les deux jours ;
  • maîtriser la température de lavage : les draps et les serviettes de toilette peuvent être lavés à 60 °C et non à 90 °C.

 

8. Utilisez le sèche-linge en dernier recours

Aujourd’hui, les nouveaux modèles de sèche-linges sont plus perfectionnés et moins énergivores que les anciens produits.

Toutefois, l’utilisation systématique du sèche-linge après chaque lavage fait gonfler votre facture d’électricité.

Il convient donc d’éviter, autant que possible, le recours à cet appareil. Étendez à l’extérieur dès que vous en avez la possibilité. Même par temps gris, votre linge sèchera, dès lors qu’il y a un peu de vent.

Parfois, il n’est pas possible de se passer de sèche-linge. Dans ce cas, pensez à utiliser le mode d’essorage maximum sur votre lave-linge avant de mettre vos vêtements au sèche-linge.

 

ASTUCE : vous pouvez introduire une balle de tennis dans le tambour de votre sèche-linge pour maximiser l’efficacité du séchage.

 

 

9. Limitez la température de votre ballon d’eau chaude

On n’y pense pas souvent, mais le ballon d’eau chaude est un des principaux postes de dépense électrique. En effet, il consomme de l’électricité pour maintenir la chaleur à la température souhaitée.

Or, il est inutile que l’eau qui sort du robinet soit brûlante. Vous pouvez donc vérifier la température de votre appareil et l’adapter au besoin.

Sachez qu’il est recommandé de régler le thermostat entre 55 et 60 °C pour une utilisation optimale alors que par défaut, ils sont programmés en général sur une température de 70 °C.

Pour obtenir davantage d’informations sur votre chauffe-eau, lisez notre article sur le chauffe-eau électrique : comment faire des économies d’énergie ?

 

10. Vérifiez l’étiquette énergie avant l’achat des appareils électroménagers

Le mieux pour limiter votre consommation d’électricité est de s’équiper d’appareils performants peu énergivores.

Ils sont certes un peu plus chers à l’achat, mais à terme, vous serez gagnant financièrement.

Pour vous y retrouver dans la gamme des produits en vente, regardez l’étiquette énergie apposée sur l’emballage et optez pour le modèle le mieux noté.

Et si vous souhaitez en savoir plus, lisez notre article sur Comment décrypter les catégories de consommation énergétique sur mes appareils électriques ?

 

11. Eclairez votre jardin avec des lampes solaires

Enfin, si vous avez la chance d’avoir un jardin ou un balcon, vous aimez probablement profiter des soirées d’été à l’extérieur. Et en hiver, la nuit tombe vite et vous appréciez d’avoir des luminaires qui éclairent dehors.

Oui, mais attention, ces dispositifs consomment de l’énergie. On oublie donc les spots puissants qui éclairent un arbre toute la nuit. Cela vous coûte de l’argent et perturbe la biodiversité.

Il existe désormais des lumières d’extérieur qui fonctionnent à l’énergie solaire et qui vous permettront de profiter de votre jardin en été sans impacter votre facture d’électricité.

En hiver, les éclairages solaires peuvent marcher, mais il est vrai qu’ils ne dureront pas toute la soirée. Acceptez que votre jardin soit dans le noir et n’éclairez que les parties indispensables pour votre sécurité (chemins d’accès, portail). 

 


Vous souhaitez en savoir plus sur l'économie d'énergie et réduire vos dépenses énergétiques ? N'hésitez pas à téléchargez notre guide sur les économies d’énergie.

 

Télécharger le guide particulier