Skip to content
types electricite

LLUM vous éclaire sur les différentes sources de production d'électricité !

On nous berce avec la transition énergétique et avec les énergies renouvelables et à l’heure où l’urgence climatique remet en question nos modes de vie, il est intéressant de revenir sur l’origine de toutes les formes d’électricité. D’origine fossile ou naturelle, chaque source d’énergie présente des avantages et des inconvénients. LLUM, votre fournisseur d’électricité verte catalan, vous propose de revenir sur les spécificités de chaque type d’énergie : suivez le guide ! 

Fioul, charbon et nucléaire : 3 énergies d’origine fossile

types electricite nucleaire

L’électricité fossile est une énergie qui provient de la lente transformation d’éléments vivants enfouis pendant des millions d'années sous terre. Produite par combustion du charbon, du fioul ou du pétrole, l’énergie fossile n’est pas renouvelable et a donc vocation à s'épuiser. 

  • Le Fioul : 

Le fioul, aussi surnommé le mazout, est une énergie voisine du pétrole qui provient de la décomposition de matières organiques, il est souvent utilisé pour le chauffage domestique ou comme combustible pour les centrales thermiques. Le fioul est une énergie très puissante, en revanche c’est une source très polluante qui produit beaucoup de gaz à effet de serre. 

  • Le charbon : 

L’électricité produite grâce au charbon est une des sources les plus populaires au monde. Il faut savoir qu’il s’agit d’une des sources les plus économiques, l’électricité est produite par la combustion du charbon dans une chaudière. La chaleur produite génère de la vapeur d’eau et c’est cette vapeur d’eau qui fait tourner des turbines qui produisent de l’électricité. Le principal défaut du charbon est qu’il s’agit d’une des sources les plus polluantes en CO2.  

  • Le nucléaire : 

Produite à partir d’uranium, c’est la technique de la fission des atomes qui permet de produire de l’électricité depuis les centrales nucléaires. Cette technique n’est pas polluante en soi, en revanche le nucléaire pose une vraie problématique de stockage des déchets radioactifs. A ce jour, aucun chercheur n’a trouvé de solution de recyclage et ces déchets viennent polluer nos sols dans lesquels ils sont généralement enfouis à plusieurs centaines de mètres de la surface. Hydroélectricité, méthanisation, photovoltaïque :  les énergies renouvelables de demain ? 

 

types electricite energies renouvelables

Les énergies renouvelables ont toutes en commun de reposer sur la transformation d’un élément naturel : l’eau pour l’hydroélectricité, le vent pour l’éolien, le soleil pour le photovoltaïque, les déchets pour la méthanisation. Mais comme l’énergie fossile, les énergies renouvelables offrent des avantages mais aussi des inconvénients

  • L'hydroélectricité : 

Est l’électricité produite grâce aux centrales hydrauliques qui transforment la force de l’eau en électricité. Elle est par nature renouvelable tant que notre belle planète bleue ne s’assèche pas) , sa source est constante et sa production est très économique, (en revanche elle est parfois critiquée car les barrages qu’elles supposent causeraient des dommages à l’environnement). 

  • La méthanisation : 

Est une technique basée sur la dégradation par des micro-organismes de la matière organique. L’avantage de la méthanisation est qu’elle offre une solution de traitement des déchets, en revanche elle doit être complétée par du compostage ou des installations d’incinération qui peuvent se révéler très onéreuses. 

  • Le photovoltaïques : 

En Languedoc Roussillon, surnommé le pays du soleil, LLUM ne pouvait pas se passer de l'électricité photovoltaïque produite grâce à l’ensoleillement  et stockée grâce aux panneaux solaires. L’avantage de ce type d’électricité est qu’elle est inépuisable en revanche, elle est parfois critiquée car à date, il n’est pas toujours facile de recycler les anciens panneaux solaires. Ce type d’énergie reste cependant beaucoup moins polluant que le nucléaire. 

  • L’éolien : 

L’électricité éolienne est celle produite grâce à la force du vent par des éoliennes. Elle est une énergie propre mais elle est aussi critiquée car l’installation des éoliennes posedes soucis de pollution sonore et elles ne sont pas toujours bien intégrées aux paysages. 

 

LLUM a fait le pari de l’hydroélectricité, du photovoltaïque et de la méthanisation. L'hydraulique était un choix logique car la région dispose de nombreuses centrales en fonctionnement ou à remettre en service. Le Photovoltaïque était un choix qui s’imposait du fait que nous soyons dans le département le plus ensoleillé de France. Enfin, la méthanisation a été préférée à l’éolien car LLUM ne veut pas que nos beaux paysages soient défigurés par l’implantation de ses colosses aux palmes d’acier ! Avec LLUM, vous bénéficiez d’une offre complètement renouvelable.  LLUM soutient l'émergence de coopératives d’électricité citoyennes, la structure vise à racheter donc, en priorité, l’électricité qui sera produite dans les Pyrénées Orientales par de petits producteurs indépendants. Favoriser les circuits courts même sur l’électricité devient possible grâce à LLUM ! 

 

Et la force mécanique ? 

Nous venons d’évoquer les principales sources d'électricité mais il y en a une qui manque à notre inventaire : la force mécanique ! En effet, comme pour faire fonctionner le phare d’une bicyclette grâce à la dynamo, les mouvements peuvent être transformés en énergie. 

C’est sur cette thématique que l’association “La Revolt” a décidé de réfléchir. La Revolt a créé un jeu de cartes afin de sensibiliser les consommateurs d’électricité à la transition énergétique. L’idée est simple mais ludique : l’association a imaginé un monde dans lequel plus aucune source traditionnelle d’énergie ne fonctionnerait, la seule manière de faire fonctionner nos appareils électriques serait de pédaler sur un vélo connecté à des mini centrales électriques qui produiraient ainsi de l’électricité.

 

La Revolt jeu de cartes transition énergétique types electricite

Source : La Revolt

 

Ce jeu permet de se rendre compte que certaines de nos habitudes sont énergivores ! A titre d’exemple, il faudrait pédaler 35 minutes afin de bénéficier de 4 heures d’éclairage led, 2 heures pour pouvoir regarder un film complet sur un écran plat, 15 minutes pour recharger un téléphone portable… Mais le temps passé à pédaler monte à 2 jours et deux heures pour utiliser un cycle du sèche linge, à 60 jours pour utiliser un climatiseur pendant 24 heures ou à 5 jours pour bénéficier de l’eau chaude pour un grand bain ! 

 


Ludique et surprenant, cette initiative séduit LLUM car elle offre l’avantage de ne pas être moralisatrice mais de nous faire réaliser les choses. Allez jeter un œil sur leur site et imprimez-vous les cartes, en une partie, les membres de votre famille comprendront l’enjeu de certaines habitudes. 

 

Vous souhaitez en savoir plus sur l'économie d'énergie et réduire vos dépenses énergétiques ? N'hésitez pas à consulter notre guide : 54 écogestes pour réduire sa facture d'électricité.

 

Je télécharge mon guide maintenant