Skip to content
aide-facture-electricite

Professionnels : Quelles aides pour réduire votre facture d’électricité ?

Avec l’augmentation des prix de l’énergie qui se poursuit depuis plusieurs mois, de nombreux professionnels peuvent rencontrer des problèmes de trésorerie. Afin de pallier ces difficultés, le mieux est encore de mettre en œuvre certaines mesures pour parvenir à faire baisser sa facture électrique

LLUM vous décrit les aides auxquelles vous pourriez prétendre en tant que commerçant pour réduire vos factures d'énergie.

Bénéficiez d’aides financières pour la rénovation énergétique de votre commerce

Quand on parle de faire baisser sa facture d’électricité, l’idée de s’engager dans une démarche d’efficacité énergétique n’est jamais loin. Pour entreprendre des travaux de votre commerce en ce sens, vous pouvez bénéficier de différentes aides.

Le prêt éco-énergie proposé par la BpiFrance 

Le prêt éco-énergie (PEE) s’adresse aux petites ou moyennes entreprises. Son objectif : leur permettre de réaliser des travaux de rénovation énergétique de leur commerce.

Des conditions liées à la taille de l’entreprise et à son ancienneté (3 ans minimum) sont nécessaires pour prétendre à cette aide.

Si vous êtes éligible, vous pourrez obtenir de la part de la Banque publique d’investissement (BPI) un montant compris entre 10 000 et 500 000 euros avec des conditions d’emprunt préférentielles.

Vous pourrez vous lancer sereinement dans vos travaux pour améliorer l’efficacité énergétique de vos locaux : vous ferez ensuite de substantielles économies sur votre facture d’électricité !

Si vous voulez en savoir plus sur ce thème, lisez notre article sur Comment obtenir un prêt éco-énergie lorsqu’on est commerçant ?

Les certificats d’économie d’énergie des fournisseurs 

Vous avez certainement déjà entendu parler des certificats d’économie d’énergie (CEE). Il s’agit d’aides financières délivrées par les gros fournisseurs ou installeurs de gaz ou d’électricité ou installateurs, pour inciter leurs clients à effectuer des travaux d’économies d’énergie.

Les travaux concernés sont les mêmes que ceux permettant d’obtenir un prêt éco-énergie : éclairage, production de froid, chauffage ou encore climatisation.

Cumulables avec le prêt éco-énergie, ils peuvent réellement vous aider à faire baisser votre facture d’électricité, une fois les travaux réalisés.

Renseignez-vous auprès de votre fournisseur pour connaître les conditions d’éligibilité et faire votre demande.

La plateforme « Mission transition » pour connaître les aides disponibles 

Le prêt éco-énergie et les CEE ne sont pas les seules aides à votre disposition pour vous aider à améliorer l’efficacité énergétique de votre local commercial.

Mais quand on est commerçant, pas facile de s’y retrouver dans les multiples dispositifs d’aides financières.

Pour vous assister dans vos démarches, les pouvoirs publics ont mis en place la plateforme « Mission Transition ». Son but : centraliser toutes les aides auxquelles vous pourriez prétendre si vous avez une petite ou moyenne entreprise.

 

N’hésitez pas à consulter régulièrement ce site qui devrait être enrichi au fil des mois !

decouvrir le blog llum

 

Faites-vous accompagner pour faire baisser votre facture d’électricité

Au-delà d’une aide financière, un accompagnement dédié vous permettra de diminuer le montant de votre facture d’électricité.

Laissez-vous guider par l’ADEME 

L’ADEME, c’est l’Agence de la transition écologique, un organisme mis en place par les pouvoirs publics.

Sur son site, vous trouverez une multitude d’informations pour vous aider à faire baisser votre facture d’électricité en adoptant par exemple des éco-gestes.

En changeant vos habitudes, vous pourriez faire de substantielles économies sur votre facture d’électricité en fin d’année : 

  • baisser le chauffage la nuit, 
  • éteindre l’éclairage de votre vitrine une heure après la fermeture de votre commerce, 
  • éteindre vos appareils électriques en veille,
  • etc.

Pour faire le point à ce sujet, lisez notre article sur les 5 astuces pour faire des économies d’énergie quand on est commerçant.

 

Télécharger le guide commerçant pour faire des économies d'énergie

 

Par ailleurs, avant de se lancer dans des travaux parfois lourds pour la rénovation de votre commerce, il convient de ne pas louper une étape indispensable : le diagnostic de votre installation. En effet, afin de diriger votre investissement vers les postes qui vous feront faire de réelles économies d’énergie, vous devez connaître les travaux prioritaires à entreprendre : isolation des fenêtres, remplacement du mode de chauffage, etc.

Ce diagnostic initial doit être réalisé par un professionnel, afin d’avoir une vue d’ensemble correcte de l’état de votre commerce.

Pour vous aider, l’ADEME peut prendre en charge une partie de cette dépense, à différents stades : pour le pré-diagnostic, le diagnostic ou l’étude de projet. 

Tournez-vous vers des dispositifs locaux

Au niveau de votre département ou de votre région, des dispositifs peuvent exister pour vous assister dans la transition énergétique de votre commerce et faire ainsi des économies sur votre facture.

Par exemple, dans les Pyrénées-Orientales, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA) accompagne les artisans en leur offrant un diagnostic environnemental gratuit de leur commerce.

Elle propose également aux professionnels de se lancer dans le dispositif « éco-défis » afin de bénéficier d’un accompagnement personnalisé. Un conseiller donne ainsi des astuces pour réaliser des actions en faveur de l’environnement. Si vous vous lancez dans cette démarche, vous recevrez ensuite un label qui pourra vous servir dans votre communication auprès de votre clientèle.

N’hésitez pas à contacter votre Chambre des Métiers ou la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) dont vous dépendez afin de connaître les dispositifs existants dans votre secteur.

Grandes entreprises : la plateforme OPERAT est faites pour vous ! 

Si vous êtes propriétaire ou exploitant d’un bâtiment exerçant une activité tertiaire, vous êtes concerné par les dispositions du décret Tertiaire.

Cela ne concerne toutefois que les grands bâtiments, d’une superficie de 1 000 m2 minimum.

Cette réglementation suppose de vous créer un compte sur la plateforme OPERAT et d’enregistrer chaque année un certain nombre de données et notamment vos consommations électriques.

Vous devez ensuite vous engager dans une démarche de réduction de vos consommations d’énergie selon trois paliers :

  • – 40 % en 2030 ;
  • – 50 % en 2040 ;
  • – 60 % en 2050.

L’objectif de ce système est d’accompagner les entreprises dans leur démarche d’économie d’énergie. Un label est également délivré, ce qui permet de valoriser vos efforts auprès de votre clientèle.

 

BON À SAVOIR : Le dispositif débute cette année et vous avez jusqu’à fin septembre 2022 pour vous connecter à la plateforme et enregistrer vos données. Ne laissez pas passer le délai puisque cette nouvelle procédure est obligatoire pour les professionnels concernés !

 

 


Quelle que soit la taille de votre entreprise, vous pouvez bénéficier d’aides pour réaliser des travaux qui vous permettront de réduire vos dépenses d’électricité. Vous ferez ainsi d’une pierre deux coups : vous baisserez votre facture d’électricité tout en prenant soin de la planète et en faisant adhérer votre entreprise à une démarche RSE. Il ne vous manquera plus qu’à passer chez LLUM!

Vous souhaitez en savoir plus les offres tarifaires que propose LLUM ? N'hésitez pas à télécharger nos grilles tarifaires destinées aux professionnels.

 

LLUM - Grilles tarifaires pro