Skip to content
cheque energie

Chèque énergie : tout savoir sur le dispositif

Dans le contexte de la hausse des tarifs de l’électricité annoncée par le gouvernement, le poids des factures d’énergie pèse parfois fortement sur le portefeuille des ménages. Le chèque énergie a pour but d’aider les 5,8 millions de ménages les plus démunis à faire face à cette dépense. Ce dispositif remplace depuis 2018 l’ancien système complexe des tarifs sociaux pour le gaz naturel et l’électricité. Désormais, cette aide financière ne concerne plus seulement le paiement des factures d’électricité et de gaz naturel mais vise aussi d’autres sources d’énergie. De plus, elle fait l’objet d’un traitement automatisé pour éviter aux consommateurs de devoir multiplier les démarches pour la percevoir. LLUM vous donne toutes les informations nécessaires pour comprendre le fonctionnement du chèque énergie.

Le critère des ressources du ménage au cœur du dispositif du chèque énergie

À qui s’adresse le chèque énergie ? Ce dispositif vise à aider les consommateurs aux revenus modestes à faire face au paiement de leurs factures d’énergie.

En effet, même en suivant nos conseils sur les 10 bons réflexes à adopter pour faire des économies d’électricité, certains foyers se trouvent en difficulté au moment de payer leurs factures.

Cette aide est donc versée selon un critère de ressources du ménage, lequel regroupe l’ensemble des occupants d’un même logement, qu’ils aient ou non un lien de parenté. Ainsi, le revenu fiscal de référence (RFR) annuel de votre ménage doit être inférieur à 10 800 euros par unité de consommation (UC), afin d’être éligible.

Qu’entend-on par unité de consommation ? Elle est calculée en fonction du nombre d’occupants du logement. Il faut savoir que :

  • La première personne occupante correspondant à 1 UC
  • La deuxième est égale à 0,5 UC
  • Les suivantes représentent chacune 0,3 UC

Exemple : un appartement occupé par une famille composée de deux parents et trois enfants correspondra à un total de 2,4 UC (= 1 UC pour le premier occupant, 0, 5 pour le deuxième et 3 X 0,3 pour les trois derniers).

 

Le montant variable de l’aide en fonction de la configuration du ménage

Le montant du chèque énergie est variable d’un consommateur à un autre. En effet, il est calculé en fonction du nombre d’unités de consommation correspondant à votre ménage, d’une part et d’autre part, selon la fourchette dans laquelle se situent vos revenus.

Toutefois, sachez que le montant de l’aide varie entre 48 euros (pour une personne seule ayant des revenus compris entre 7 700 euros et 10 800 euros) et 277 euros (à partir de trois personnes avec des revenus inférieurs à 5 600 euros par unité de consommation).

 

L'absence de démarche nécessaire pour recevoir son chèque énergie 

Si vous êtes bénéficiaire du chèque énergie, aucune démarche n’est attendue de votre part pour percevoir cette aide.

Elle vous sera adressée automatiquement par l’État, par voie postale, une fois par an, en général entre mars et avril.

 

À SAVOIR : si vous étiez bénéficiaire du chèque énergie en 2021, vous avez dû recevoir en complément un chèque de 100 euros, accordé par le gouvernement pour atténuer la forte hausse des prix de l’énergie. Il s’agit d’un dispositif exceptionnel qui est donc valable uniquement pour 2021.

 

 

Enfin, vous aurez compris que ce n’est pas votre fournisseur qui gère l’attribution du chèque énergie. Si vous pensez être bénéficiaire de cette aide, mais n’avez rien reçu, il faut vous tourner vers les services de l’Agence de services et de paiement (ASP) au 0 805 204 805 (Numéro vert gratuit) pour faire une réclamation.

 

Les droits annexes accordés par le chèque énergie

En qualité de bénéficiaire du chèque énergie, vous avez certains droits complémentaires.

Par exemple, la gratuité de la mise en service en gaz naturel et électricité vous est accordée. Il vous faudra le signaler à votre fournisseur dès la souscription.

Vous bénéficierez également d’un abattement de 80 % sur la facture de déplacement en cas de suspension de fourniture en raison d’absence de paiement. Toutefois, en cas de difficulté de paiement, n’attendez pas d’être relancé par votre fournisseur pour le paiement de vos factures. Prenez contact le plus rapidement possible avec votre assistante sociale pour trouver une solution et avertissez votre fournisseur de votre démarche.

Si vous avez deux fournisseurs, l’un pour le gaz et l’autre pour l’électricité, vous enverrez votre chèque à l’un d’entre eux. Toutefois, vous pouvez bénéficier des droits annexes évoqués ci-dessus auprès de chacun d’eux. Pour indiquer au fournisseur qui n’a pas reçu votre chèque que vous êtes bénéficiaire de cette aide et que vous êtes éligible aux droits complémentaires à ce titre, adressez-lui l’attestation de droits que vous avez reçue en même temps que votre chèque.

 

Un large spectre d’utilisation possible du chèque énergie 

Vous avez reçu votre chèque énergie et vous vous demandez de quelle manière l’utiliser ?

Il faut savoir que même s’il s’agit d’un chèque, vous ne pourrez pas l’encaisser vous-mêmes auprès de votre établissement bancaire. Pour bénéficier de son montant, vous devez l’adresser à votre fournisseur d’énergie qui le déduira de vos factures.

Le chèque énergie peut servir à régler vos factures de gaz naturel et d’électricité, mais également celles de fioul domestique, de réseau de chaleur ou encore de bois, par exemple. Il peut également servir à payer une partie de certains travaux de rénovation énergétique.

Chez LLUM, nous acceptons votre chèque énergie que vous devez nous adresser par voie postale. Nous déduirons ensuite directement son montant de votre prochaine facture. Pensez à mentionner votre numéro de client sur votre courrier, pour faciliter le traitement de votre demande !

Enfin, pour davantage de simplicité, sachez que vous pouvez préaffecter votre chèque à votre fournisseur pour les années à venir sur le site officiel du chèque énergie. Cette démarche entraînera l’envoi automatique de l’aide à votre fournisseur, ce qui simplifiera vos démarches.

 

Les solutions en cas de problèmes rencontrés dans l’utilisation du chèque

Malheureusement, il peut arriver que le chèque se perde lors de l’envoi postal, soit à votre domicile par les services de l’État, soit après l’avoir envoyé à votre fournisseur.

Que faire dans ce cas, avez-vous la possibilité de recevoir un nouveau chèque ?

Vous pouvez déclarer la perte de votre chèque en ligne ou par téléphone au 0 805 204 805 (Numéro vert gratuit) en donnant vos coordonnées, votre numéro fiscal ainsi que le numéro du chèque concerné si vous le connaissez. Les services de l’Agence de services et de paiement (ASP) étudieront votre demande pour voir si l’émission d’un nouveau chèque est possible.

Si votre chèque a été volé, vous devez entreprendre la même démarche pour demander l’envoi d’un nouvel exemplaire.

 


Vous connaissez maintenant toutes les modalités d’application du chèque énergie. Quelle que soit votre situation financière, dans le contexte actuel d’augmentation des prix de l’énergie, il devient indispensable de prendre de nouvelles habitudes pour limiter le montant de sa facture.

Vous souhaitez en savoir plus les offres tarifaires que propose LLUM ? N'hésitez pas à télécharger nos grilles tarifaires destinées aux professionnels/particuliers.

 

LLUM-telechargement-grilles-tarifaires-particuliers